Des petits nouveaux s'installent à Saint Brevin : les Plathelminthes

Publié le par C.L.

La bête de Saint Brevin

La bête de Saint Brevin

Il est noir, il est plat et petit : quelques centimètres. C'est un ver qui vient de loin, du moins au début de son périple, parce qu'en fait il est déjà arrivé chez nos voisins (voir carte). Il appartient à une grande famille, pas très agréable à fréquenter, puisqu'elle comporte des individus parasites comme le ténia, bien connu sous son nom de "ver solitaire" ou la douve du foie. Mais celui dont on parle vit dans la terre.
Qu'est ce qu'il va nous apporter ? en fait bien des misères car s'il dévore des nuisibles comme les escargots et limaces, il va également ingérer nos bons vers de terre, très utiles pour améliorer les sols.
Ces vers sont plats, lisses, sans anneaux, mous et gluants car revêtus de mucus toxique, donc il vaut mieux ne pas les toucher et de ce fait ils n'ont pas de prédateurs. Ils ont une bouche, mais elle n'est pas vers la "tête" mais au milieu du ventre. Les yeux sont très petits et disposés de différentes façons selon les espèces : le long du corps ou bien il n’y a que deux yeux sur la tête.
Toutes les espèces de plathelminthes terrestres sont originaires de l’hémisphère Sud et comme les parties les plus au sud de l’hémisphère Sud ont un climat de plus en plus proche du nôtre, certaines espèces sont parfaitement  capables de s’acclimater ici.
Il a été rencontré au nord de la commune, dans un jardin. On aimerait qu'il y reste.. Voici quelques informations complémentaires :

Avec les éléments actuels, il est hasardeux de donner un nom précis à la chose vue.
Il pourrait s'agir du Kontikia ventrolineata  = Parakontikia ventrolineata

Origine: Queensland (Australie) mais les spécimens français viennent probablement du Sud de l'Angleterre où l'espèce s'est installée.
Vers allongé, tête fine (côté pointu), dos presque noir avec des lignes plus claires, bleues de  1 à 5 cm de long  (6 cm à Saint Brevin).
Reproduction: sexuée, avec production de cocons de ponte, petites boules de 3-4 mm.
Particularités: très abondants dans certains jardins de Bretagne, trouvé aussi dans le Midi.

 

 

Photo Wikipedia / Photo: site du Professeur Jean-Lou Justine
Photo Wikipedia / Photo: site du Professeur Jean-Lou Justine

Photo Wikipedia / Photo: site du Professeur Jean-Lou Justine

Espèce Parakontikia ventrolineata: dans 14 départements

Espèce Parakontikia ventrolineata: dans 14 départements

Des  petits nouveaux s'installent à Saint Brevin :  les Plathelminthes

Publié dans Dossiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article